CEMAC

Header 1

Vers une infrastructure de la qualité en zone CEMAC

Projet de Soutien à l'intégration économique de la CEMAC au développement  d'une infrastructure qualité harmonisée au niveau régional et reconnue au niveau international

Lire plus...

Header 2

Faciliter le commerce intra-régional et international

Collaborer pour promouvoir la coordination des activités et services métrologiques, afin de parvenir à une meilleure harmonisation des mesures et des essais en zone CEMAC

Lire Plus...

Le Tchad est un pays d’Afrique centrale qui s’étend sur un territoire d’une superficie de 1.284.000 km², 560 km² sont à vocation agricole. Vingtième pays au monde par sa superficie, le Tchad est le cinquième pays le plus grand pays d’Afrique après le Soudan, l’Algérie, la République Démocratique du Congo et la Libye. Ce pays se caractérise par son immensité (2 fois plus grands que la France) mais aussi par son enclavement et son éloignement de la mer. Il est situé à 1700 km de Douala (Cameroun) et 2 400 km de Port Soudan sur la mer rouge. Ses frontières sont communes avec le Soudan à l’Est, la République Centrafricaine et le Cameroun au Sud, le Nigeria à l’Ouest, le Niger au Nord –Ouest et la Libye au Nord.

La population Tchadienne est de 11 606 000 et compte plus de 140 ethnies historiquement marquées par un clivage nord-sud avec deux fortes minorités : arabes nomades musulmans au nord (15%) et Sara sédentaires chrétiens ou animistes au sud (20%). Les moins de 15 ans représentent près de 48% de la population qui est très inégalement répartie sur le territoire, avec une densité variant de 0,2 (Borkou-Ennedi-Tibesti) à 42 habitants/km² (Logone occidental). Le taux d’occupation est cinq fois plus élevé dans le sud du pays que dans le nord.

Le relief du Tchad est comparable à une cuvette bordée par deux couronnes de montagnes et de plateau : au Nord avec le massif de Tibesti ( 3415 m au volcan de l’Emi Koussi) et à l’Est par le plateau gréseux de l’Ouaddaï (1360m) s’abaissant vers le Sud-Ouest. La zone la plus basse est occupée par le Lac Tchad, réceptacle final de vastes plaines d’inondation des fleuves Chari et Logone.

Ces deux fleuves constituent l’unique réseau fluvial : le Chari coule sur 1200km depuis la Centrafrique et son principal affluent le Logone naît au Cameroun sur 1000km. Tous deux confluent à l’approche de la capitale. Ils sont en partie navigables quatre mois par an. Il y a cinq lacs principaux : Tchad, Fitri, Iro, Lere, Tekem. Les eaux y sont très poissonneuses mais rendues dangereuses par la bilharziose et le ver de Guinée.

Le climat est un climat tropical humide au sud (zone soudanienne la plus arrosée et la plus peuplée), offrant un paysage de savane arborée et de forêt plus clairsemée à l’approche des villages en raison de la coupe abusive du bois. Le climat de la zone centrale est de type sahélien caractérisé par une steppe épineuse, fortement marqué par une saison sèche plus longue que la saison des pluies. Le Nord, soumis à un climat saharien désertique aux paysages contrastés, représente la moitié de la superficie du pays. 
L’harmattan, un vent continental sec et chaud, est porteur de vents en provenance de l’Est et du Nord-Ouest du Sahara. La mousson, équatoriale, humide et fraîche avec des vents du Sud-Ouest, rythme saison sèche et saison des pluies. 
Le territoire compte 600 000 hectares de forêts classées et 400 000 hectares de parcs nationaux. Les deux parcs les plus importants offrant le plus de variétés d’espèces sont le célèbre parc national de Zakouma dans le Salamat et celui de Manda dans la préfecture de Sarh.

Mise à jour: 14.07.2016 | Mentions légales | Imprimer